Derniers produits inserés :
Rechercher un produit
Dernières contributions :
Télécharger le pdf "Article EJA 2014 CIRAD" , Article « Coupling a sugarcane crop model with the remotely sensed time series of fIPAR to optimise the yield estimation » publié par le CIRAD dans le numéro (...)

Télécharger le pdf "Article RS 2014 CIRAD" , Article « Toward a satellite-based system of sugarcane yield estimation and forecasting in smallholder farming conditions : a case study on Reunion Island » (...)

Toutes les contibutions

Suivi du trait de côte

Contexte

Sur l’île de la Réunion, l’érosion des sols est une des plus fortes constatées au monde, avec un rythme actuel de disparition de l’ordre de 0.5 à 1 m en 70 ans dans les zones cultivées. Le littoral est également soumis à une érosion importante, qui se traduit par la disparition de plages, le ravinement de falaises et des submersions littorales.

Travaux actuellement menés par les équipes scientifiques

Un projet entrant dans la programmation du Service Public du BRGM est actuellement en cours de développement. Il vise à :

- Mettre en place un suivi opérationnel pour la gestion des plages et diagnostiquer les causes de l’érosion,

- Avoir en parallèle une démarche cognitive en menant des études sur les processus dynamiques en jeu,

- Établir les relations de cause à effet à différentes échelles géographiques et évaluer les moyens de traitement/résorption des effets de l’érosion littorale.

La zone d’étude est centrée sur l’ensemble des plages coralliennes de la côte ouest - dite « au vent » - sur un linéaire d’environ 20 km et sur une largeur de 400 m en moyenne. Des campagnes bathymétriques et géophysiques sont prévues sur l’ensemble des lagons. D’autres données seront également rassemblées.

Le cofinancement de ce projet, d’une durée de 3 ans, est prévu à parts égales par la DIREN, le BRGM et le Conseil Régional de la Réunion.

Intérêt d’une base de données télédétection de référence

Le développement de la base de données Kalideos Isle-Réunion offre trois points d’intérêt pour ce projet :

- L’intérêt de la haute répétitivité temporelle Spot 4/Spot 5, accessible de façon réaliste sur la côte ouest de l’île, où la nébulosité est beaucoup plus faible qu’ailleurs. Une série d’images multitemporelle ainsi acquise permettrait :

  • De suivre l’évolution des accumulations sableuses,
  • D’aider à la synthèse de l’évolution historique des plages à partir de clichés aériens,
  • De fournir des indicateurs pour compléter l’étude courantologique déjà prévue sur la base de clichés aériens de l’IGN ;

- L’intérêt des données Spot 4 pour déterminer la couleur de l’eau des lagons et fournir un indicateur bathymétrique ;

- L’intérêt de la haute résolution optique grâce à Spot 5 : l’imagerie haute résolution devrait grandement faciliter l’étude de la morphologie côtière de l’ensemble du site et aider à l’identification d’indicateurs quantitatifs (typologie des sables, clés radiométriques de reconnaissance des différents compartiments sédimentaires, typologie des dégradations du plateau corallien).

Point de contact

La coordination scientifique de cette activité est assurée par Carlos OLIVEROS du Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM), chargé des actions de veille technologique pour les études littorales.