Derniers produits inserés :
Rechercher un produit
Dernières contributions :
Télécharger le pdf "Article EJA 2014 CIRAD" , Article « Coupling a sugarcane crop model with the remotely sensed time series of fIPAR to optimise the yield estimation » publié par le CIRAD dans le numéro (...)

Télécharger le pdf "Article RS 2014 CIRAD" , Article « Toward a satellite-based system of sugarcane yield estimation and forecasting in smallholder farming conditions : a case study on Reunion Island » (...)

Toutes les contibutions

Aide à la décision agricole

Contexte

L’agriculture couvre 44 000 ha de SAU (Surface Agricole Utile) à la Réunion, soit le sixième du territoire. Cette surface est couverte principalement de canne à sucre (60 % en 2000), suivie par les friches et les prairies, le maraîchage et l’arboriculture fruitière. La structure des exploitations agricoles est en mutation rapide, puisque le nombre total d’exploitations a chuté de 50 % entre 1981 et 1997.

Dans ce contexte, un projet de cartographie de la sole cannière réunionnaise a été mis en place à l’initiative de la Direction de l’Agriculture et de la Forêt et du Conseil Général de la Réunion. Pour compléter ce dispositif, des produits et outils spatiaux permettant de suivre sur l’ensemble de l’île et en temps quasi-réel le développement des cultures et la campagne de récolte sont développés.

Ces produits s’appuieront sur la base de données spatiales Kalideos Isle-Réunion, en totale synergie avec les systèmes existants (analyse climatique, modélisation de la production, analyse des rendements historiques, observations sur le terrain).

Travaux actuellement menés par les équipes scientifiques

De nombreux projets sur l’agriculture de l’île sont déjà en cours de réalisation ou terminés :

- Les travaux de recherche effectués par le programme « Canne à sucre » du CIRAD-CA sur l’amélioration des systèmes de culture et de production et la modélisation de la croissance (modèles MOSICAS, MAPCANE...) ;

- La thèse d’Eric Bappel (Université de la Réunion) sur l’apport de la télédétection aérospatiale pour le pilotage de la sole cannière de la Réunion (2002-2004) ;

- Le projet Sucrette, financé par le Réseau Terre et Espace, dont l’objectif est le développement d’un outil d’aide à la décision piloté par des données de télédétection pour la filière cannière. Le cœur de ce système est un SIG parcellaire, couplé à un modèle de production et alimenté par des séries temporelles d’images d’observation de la Terre.

Intérêt d’une base de données télédétection de référence

Par rapport à ces travaux, le développement de la base de données Kalideos Isle-Réunion présente trois intérêts majeurs :

- Celui de la très haute résolution optique pour la mise à jour annuelle du parcellaire cannier, grâce aux satellites Spot 5, Formosat-2 ou Ikonos. Ce parcellaire est indispensable pour le suivi de la sole cannière et pour optimiser le traitement des images haute résolution et à haute répétitivité temporelle.

- Celui de la haute répétitivité temporelle obtenue à partir de données Spot 4/Spot 5 pour :

  • Suivre le développement de la canne (par détection des anomalies de croissance) et la campagne de récolte (par détection des coupes), ce qui constitue une demande importante de la filière industrielle ;
  • Initialiser de façon spatialisée la date de repousse dans les modèles de croissance de la canne élaborés par le CIRAD, ce qui devrait permettre d’améliorer les estimations des rendements par un meilleur calage du cycle de la plante par rapport à l’année climatique ;
  • Tester l’assimilation des données satellitaires dans les modèles de croissance du CIRAD.

- Celui de l’hyperspectral, grâce à l’acquisition de données aéroportées CASI et satellitaires Hyperion sur une petite zone agricole, pour étudier l’apport de ce type de données pour la caractérisation des couverts de canne (discrimination variétale, stress hydrique, pathologies).

Point de contact

La coordination de cette activité est assurée par Agnès BÉGUÉ, responsable de l’équipe de géomatique Géotrop du Centre de coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD), basée à la Maison de la Télédétection à Montpellier.